• Épilogue [Partie 1]


    Vendredi 15 Juin

    10 ans plus tard.

    Le soleil de fin de journée me brûle encore la peau et rend le cimetière moins glauque. J’avance comme toujours d’un pas mal assuré quand je viens sur sa tombe. Mes entrailles se tordent de douleur et les larmes finissent toujours par remonter à la surface. 

    Je finis par la retrouver, perdue entre toutes, la plus importante à mes yeux se dessine devant moi. 

    Les fleurs déjà présentes m’indiquent que Shane est passé par là peu avant. Je caresse la pierre du bout des doigts. Ma Nana, ma seconde maman, comment puis-je surmonter sa disparition encore aujourd’hui ? Je ne sais pas. Cela fait six ans qu’elle nous a quitté, mais j’ai l’impression que c’était, il y a des siècles. 

    - Maman, on va être en retard chez papa !

    - Oui chérie, j’arrive.

    Je dépose un baiser rapide avec mes doigts et rejoins mon petit ange parfait dans la voiture. 

    Devant la maison, je m’arrête et nous descendons pour rejoindre la porte d’entrée. Hazel l’ouvre, un large sourire toujours collé au visage.

    Épilogue [Partie 1]

    - Ma princesse !

    - Papa !!!

    - Salut JJ !

    - Hazel ! Tu vas bien ?

    - Toujours, quand c’est mon tour de garde ! 

    Il dépose comme à son habitude un baiser sur ma joue et ma fille en fait de même.

    - À dimanche maman ! 

    - Oui à dimanche chérie !

    Mon cœur de maman se serre, mais je sais qu’avec Hazel, elle passera un super week-end comme à chaque fois. 

    Je ne le remercierais jamais assez d’avoir été là pour moi quand ma vie était devenue compliquée. Quand j’espérais que cette grossesse ne soit qu’un fâcheux malentendu, quand j’espérais qu’il allait bien, quand j’espérais qu’il reviendrait dans ma vie, quand j’espérais tellement que j’en étais devenue malade.

    Épilogue [Partie 1]

    Et puis les jours passaient devenant des semaines qui devenaient des mois et la réalité était qu’il ne reviendrait jamais parce qu’il était certainement mort. 

    Malgré Shane et Nana, Hazel m’a le plus épaulé dans tous ces moments et de fil en aiguille, on s’est rapprochés. Je ne sais même plus qui a embrassé l’autre en premier, mais tout ce que je sais, c’est que lui et moi avons formé un couple modèle pendant plusieurs années, mais il y a deux ans nous avons décidés de mettre un terme à notre relation. 

    Cela n’a pas détruit notre amitié et nous nous entendons toujours très bien, mais il était temps d’arrêter de se voiler la face, il ne pourra jamais le remplacer et je veux que Hazel trouve quelqu’un qui le rende plus heureux que jamais. 

    Comme tous les vendredis où je me retrouve seule, je ne sais jamais quoi faire pour commencer mon long week-end, je me rendrais bien au bar pour voir si tout se passe bien, mais je suis persuadée que mon partenaire l’a déjà fait. Après que les choses se soient tassées, des années plus tard, reprendre le bar de Marcello et y apporter notre touche de folie avait été la meilleure idée qui soit. Seulement, rester là, à ne pratiquement plus rien faire que gérer l’affaire était loin de me plaire, toujours en quête d’aventure, je dominais la sauvageonne en moi depuis que ma fille était entrée dans ma vie.

    Épilogue [Partie 1]

    En proie à mes pensées je divague çà et là et termine ma course dans le parc quand je finis par me retrouver exactement à cet endroit, l’endroit où je l’ai laissé se vider de son sang, seul, abandonné. Une vague de remords me remonte dans la trachée et je m’apprête à pleurer quand j’entends :

    - Ne pleure plus Rebelle !

    Sa voix résonne à l’intérieur de mon crâne comme un marteau-piqueur, me culpabilisant plus encore, mes jambes sous ce poids insupportable ne me soutiennent plus et je me retrouve à genoux. Cela fait des années que ça n’était pas arrivé. Et puis imaginant la chaleur de bras musclés me saisissant à la hâte, je me sens un peu mieux.

    - Pardon !

    - Pourquoi est-ce que tu t’excuses Rebelle ?

    - Parce que je t’ai laissé mourir…

    L’étreinte se fait plus forte, m’obligeant à sortir de ma bulle.

    - Je suis là Rebelle, je ne suis pas mort…

    Me faisant relever tout doucement, le regard encore embrumé, l’homme à la capuche sombre se dessine devant mes yeux et après quelques clignements, je sors de mon mutisme.

    Épilogue [Partie 1]

    - Jude ? Ce n’est pas possible, non, ce n’est pas toi, je suis encore en train de délirer…

    - Si, c’est moi Rebelle, je suis vraiment là.

    Je penche la tête sur le côté avant de tourner de l’œil. 

    Papillonnant des paupières, la luminosité ambiante me permet de découvrir une petite chambre, sombre, plutôt masculine. Un lieu totalement inconnu s’étend devant moi et de douloureux moments font de nouveau surface. Debout sur mes deux jambes, je veux sortir de là, découvrir où je suis.
    Des voix s’entremêlent de l’autre côté et curieuse de nature, j’écoute.

    - J’espère que ça va aller…

    - Tu te rends compte, ça fait si longtemps… c’est normal.

    - Je sais, mais…

    Le parquet sous mon poids se met à craquer et il s’arrête de parler immédiatement, alors découverte, je fais face à mes vieux souvenirs. 

    Il est là devant moi, des cheveux blonds toujours coupés très courts, des yeux d’un bleu arctique très profonds et des cicatrices distinctives. 

    - Ça va ? Tu t’es évanoui.

    Épilogue [Partie 1]

    Aucun son ne veut sortir de ma bouche, aucune réaction n’anime mon corps. Il ne se passe rien.

    - Elle est sous le choc aussi, espèce d’imbécile. 

    La petite voix joviale de Saphir résonne dans la pièce, j’ai l’impression de revenir plusieurs années en arrière.

    - JJ, dis quelque chose, tu me fais peur.

    Je regarde la scène comme si j’étais hors de mon corps, toujours muette.

    - Tu devrais peut-être retourner t’allonger.

    Dans un murmure à peine audible, je sors de ma léthargie.

    - Ça fait plus de dix ans…

    - Quoi ?

    - Tu étais en vie et tu m’as laissé penser que tu étais mort depuis plus de dix ans…

    - Tu devrais peut-être t’asseoir…

    - TU M’AS LAISSÉ SEULE ET DÉMUNIE PENDANT PLUS DE DIX ANS.

    Le ton de ma voix commence rapidement à monter et je peux sentir la rage se frayer un chemin dans toutes les veines de mon corps, décuplant l’adrénaline dans mon cerveau.

    Épilogue [Partie 1]

    - Je voulais revenir, je…

    - TU M’AS LAISSÉ ÉLEVER NOTRE FILLE PENDANT PLUS DE DIX ANS.

    - Jaëlie

    - Je refuse de t’écouter… tu me prends vraiment pour la dernière des idiotes. 

    Je devrais sauter de joie, le prendre dans mes bras, l’embrasser à en perdre la raison, mais non, c’est la colère qui a pris le dessus sur mes sentiments. Je me sens bafouée, idiote, furieuse et tellement triste.
    Je ne peux pas rester là et faire comme si nous nous étions séparés comme de bons amis, non, j’ai cru qu’il était tout simplement MORT.

    Je me moque de savoir comment je suis arrivée ici, je sors à l’extérieur et je suis surprise d’y trouver ma voiture, sans réfléchir, je monte et heureusement pour moi les clefs sont à l’intérieur.

    - Attends JJ !

    Je l’entends à peine et manque de rouler sur un trottoir en partant à toute vitesse, je veux fuir d’ici, je sais que nous sommes toujours à San Myshuno et je prends la direction de Brindleton Bay sans hésiter une seconde.

    À suivre...


     

    « Chapitre 3oÉpilogue [Partie 2] »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    Jules
    Lundi 11 Novembre à 20:13
    Ton chapitre est bien commencé haha impatiente de connaître son excuse !
      • Mardi 12 Novembre à 09:22

        Haha ! C'était pour semer le doute ! mdr ! 
        Tu crois qu'il a réellement une excuse ?! 

    2
    ReiScarlett
    Lundi 11 Novembre à 20:30
    Je pense que j'aurais réagis comme elle.. 10 ans de souffrance et de culpabilité de l'avoir laisser se vider de son sang dans le parc cette nuit là. Mais je sais que l'amour va vite reprendre le dessus j'ai hâte de lire la suite
      • Mardi 12 Novembre à 09:22

        Grave ! Je lui aurais arraché les yeux moi aussi ! he

    3
    Vendredi 15 Novembre à 10:17

    Snif... Nana est morte cry

    Oooh.... elle a une fille de Jude ! ! Après les galipettes d'adieu, ce n'est pas s'y étonnant.

    Re-Oooh.... elle a été en couple avec Hazel et la fille de JJ croit que c'est son père.

    ohQUOI ! ! ! ! !oh

    JUDE EST VIVANT ! ! ohoh

    ET L'A LAISSE DESESPEREE PENDANT 10 ANS ! ! mad

    Ma main me démange mad

    Et il n'a pas eu l'air surpris quand elle a dit : " TU M’AS LAISSÉ ÉLEVER NOTRE FILLE PENDANT PLUS DE DIX ANS"

      • Samedi 16 Novembre à 10:53

        Ben oui, c'était une grand-mère cry 
        Et oui, JJ s'est rendu compte qu'elle avait perdu son anneau ! no Et avec tout ce qu'ils ont fait, ben PAF, petite graine plantée ! ^^ 

        Effectivement, elle s'est rapproché d'Hazel, et oui sa petite fille l'appelle Papa !! ^^ 

        Bien sûr qu'il n'a pas était surpris... et c'est surement parce qu'il a une bonne raison ! oh  

    4
    Fanny Carson
    Vendredi 15 Novembre à 15:00
    Je savais qu'il la retrouverait plus tard mais je m'attendais pas à 10 années !!! Sur ce coup là je comprend la colère de JJ !!
    Mais bon ouf Jude n'est pas mort, vilaine tu joues avec mes émotions xD
    Contente de voir que la petite chatte est toujours avec Jude :)
      • Samedi 16 Novembre à 10:54

        Ben dix ans ça me paraissait correct pour que Jude fasse ce qu'il avait à faire ! ^^ 

        Haha tu as été la seule à me parler de Lys, oui, j'ai voulu montrer qu'après tout ce temps, elle était toujours avec Jude et Saphir ! ^^ 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :