• Chapitre 14


    Jeudi 28 Mars

    Après des heures de vols interminables et une heure de route, le petit aérodrome de Manny se profile à l’horizon. Je sautille sur mon siège comme une puce jusqu’au moment de descendre du taxi. Jude comme à son habitude de solitaire, reste en retrait pendant que j’approche joyeusement du minuscule bureau. Je toque à la fenêtre et Manny sourit largement en sortant de la pièce. 

    - Ma petite Jaëlie !! Tu es de retour ! 

    - Manny ! Je suis si heureuse de te revoir ! 

    Il me prend dans ses bras comme un père le ferait avec sa fille et cette accolade chaleureuse réchauffe mon cœur. 

    - Où dois-je te mener ma grande ? 

    - Sur l’île Sainte Anne ! Je dois rejoindre Selvadorada ! 

    - Et le grand ermite, là-bas, est du voyage ? 

    - Oui, c’est un ami.

    Chapitre 14

    Son regard est clair comme de l’eau de roche et le petit sourire moqueur rend mes joues couleur rouge pivoine. Mais fidèle à lui-même, il ne fait aucune réflexion. 

    - Parfait ! Parfait ! On décolle dans 10 minutes ! 

    - Merci Manny ! 

    Je me dirige vers Jude, appuyé contre une paroi du hangar. Je me demande à quoi peut-il bien penser. Même planqué sous son affreuse capuche noire, je sais qu’il est sexy. Mon corps se réchauffe de part et d’autre plus j’approche de lui. Sa main, qui saisit ma nuque, embrase doucement l’endroit du contact. 

    - Tu es brûlante.

    Je secoue la tête pour acquiescer et il rapproche lentement sa bouche de mon oreille pour chuchoter. 

    - Et je sais exactement ce que tu veux…

    Chapitre 14

    Il me plaque contre la paroi, presse son corps tendu contre le mien et laisse sa bouche courir dans ma nuque et sa main au creux de mes reins. Je suis certaine que mon corps fume tellement j’ai chaud, je le désire, mais pas comme ça, pas ici. Paniquée à l’idée de le repousser, c’est finalement lui qui fait un pas en arrière. 

    - Dommage que ce ne soit pas un endroit pour ça… et puis nous avons un public.

    Soulagé qu’il renonce de lui-même à ce projet pourtant si alléchant un raclement de gorge retentit dans le dos de Jude.

    - Hum, hum… Jaëlie, c’est quand tu veux ma grande. 

    Je me défais des bras de Jude, encore plus rouge que tout à l’heure pour opiner à Manny.

    Chapitre 14

     

    Vendredi 29 Mars

    Nous posons enfin les pieds à Austéria et je n’ai qu’une seule idée en tête m’allonger de tout mon long dans un bon lit avant de parcourir la forêt Selvadoradienne. Je suis impressionnée que Jude ait encaissé tous les trajets sans broncher. 

    - Je propose qu’on se repose avant de reprendre la route !

    - Parfait, j’en ai plein le cul !

    Je lève les yeux au ciel et il se contente de lever les épaules en signe d’indifférence total. Déterminée, j’avance jusqu’au bar pour trouver Leonardo et lui louer un petit endroit pour la nuit. 

    - JJmagnifico ! Tu es toujours aussi bella ! 

    - Merci Leo ! 

    - Que puis-je faire pour toi ?

    - Il te resterait encore un truc pour la nuit ? 

    - Pour toi toujours ! Il me reste encore un abri cosy pas loin, ce sera parfait pour toi e il tuo amante ! 

    - Je ne suis pas son petit ami.

    Chapitre 14

    Le blanc que créé Jude entre nous me provoque une sensation de malaise. Un rocher dans l’estomac, je reprends contenance.

    - Très bien Leo, je prends ! Merci !

    Il me donne les clefs et les indications pour trouver la petite demeure. J’avance sans vérifier que Jude m’accompagne, mais je suis en pilote automatique. On est bien d’accord tous les deux sur la nature de notre relation, mais je ne peux m’empêcher de ressentir un couteau dans ma chair meurtrie par ses mots.

    Je lâche mon sac dans l’entrée, toujours gênée, je suis persuadée que Jude le sait, soit je déballe carte sur table que sa réflexion m’a blessé, soit je…

    - Je vais faire un tour, commence à te reposer.

    Il coupe court à mes pensées et je suis soudain soulagée qu’il disparaisse un instant, me laissant le temps d’oublier cet incident. Même si je sais pertinemment que si Jude sort faire un tour, c’est pour éviter la discussion que je m’apprêtais à lancer. 

    Chapitre 14

    Jude s’éclipse plus vite que son ombre et je prends mes affaires pour les mettre dans la petite chambre très agréable avec ses couleurs locales. Je prends une douche rapide avant de me faufiler sous les couettes. Un coup d’œil à mon téléphone pour m’apercevoir que mon compagnon de voyage est parti depuis près d’une heure et demi, je me demande ce qu’il peut bien faire et évidemment, je n’ai pas de réseau, il faudrait que je grimpe un peu plus haut sur la colline pour en trouver. Ce sont les paupières lourdes que le sommeil m’emporte.

    Le lit s’affaisse et les remous du matelas me forcent à sortir de mon sommeil. Jude s’engouffre sous la couette, il sent bon le gel douche, je me demande quelle heure il est, mais je continue de faire semblant de dormir. La main chaude de Jude passe doucement sur ma joue pour replacer une mèche de cheveux derrière mon oreille, mais rebelle, elle se détache immédiatement. Il n’insiste pas plus et s’endort face à moi.

    Chapitre 14

     

     

    Samedi 30 Mars

    Quand j’ouvre les yeux, la lumière perce dans notre abri, il est à peine six heures et les oiseaux chantent en concert, cette symphonie m’avait tellement manqué. Je m’étire et distingue le bruit de la douche. Prenant mon courage à deux mains, je me lève et rejoins Jude. À peine rentrée, qu’il s’empare de mon corps aussitôt avec de douces caresses le long de mes bras. Sa bouche picore la mienne gentiment sous forme de chastes baisers. Le féroce prédateur s’est transformé l’espace d’un instant en un docile chaton, ce qui n’est pas pour me déplaire. De sa large main, il saisit ma nuque et m’oblige à le regarder.

    - Tu as de si magnifiques yeux.

    Je reste interdite, je crois que c’est la première fois que Jude me fait un compliment sincère. Son souffle tout contre mes lèvres, je m’approche pour l’embrasser aussi délicatement que le moment qui flotte autour de nous, mais lorsqu’il s’approche de mon oreille pour chuchoter, je sais que l’animal féroce n’est pas très loin.

    - Retourne-toi. 

    Chapitre 14

    Docilement, j’obéis. Caresses et baisers, Jude donne plus qu’il ne reçoit. Cambrée contre lui, il me pénètre en même temps qu’il mord ma clavicule, m’arrachant un cri de douleur délicieux. 

    - Putain !

    D’abord collé contre moi, langoureusement ensuite il s’écarte pour donner plus de profondeur a ses coups de reins. Le bruit de l’eau fouettant mon corps brûlant de désir, n’atténue pas les gémissements de plaisir qui résonnent dans la pièce exiguë. 

     

    _________________________________________

    _Jude.

    Sous le jet d’eau, mes pêchés me collent à la peau. Je sens sa présence dans mon dos, je me retourne pour la ramener près de moi et parcours son corps si agréable du bout de mes doigts. L’embrasse aussi délicatement qu’une fleur fragile. Ma main remonte progressivement vers sa nuque où je l’oblige à me regarder. Un œil vert profond et l’autre d’un bleu si intense, le plus beau regard que j’ai pu croiser de toute ma misérable vie. 

    - Tu as de si magnifiques yeux.

    Chapitre 14

    Je pensais avoir dit cela dans ma tête, mais au vu de son regard, je pense que ma bouche a obéi à ses propres règles. Ses lèvres pulpeuses trouvent les miennes tendrement et sa langue perce ma barrière pour s’enrouler langoureusement avec la mienne. Je mets fin à ceci et reprends les choses en mains.

    - Retourne-toi.

    Comme un animal bien dressé, elle obéit pour mon plus grand plaisir. Je devrais la baiser sur le champ comme d’habitude, mais je continue encore à me conduire comme une lavette en vénérant son corps de déesse. Ma queue dressée entre nous est douloureuse et le démon en moi s’empresse de ressurgir, je la prends d’un coup sans prévenir tout en mordant sa clavicule.

    Chapitre 14

    - Putain !

    Elle est si étroite et ses petits couinements me font voir rouge, je donne plus de profondeur à mes va-et-vient. Sur ce sentier dangereux où je me suis fourré moi-même, je perds pied quand elle jouit se resserrant autour de mon membre. Dans un cri d’animal blessé, je la marque au plus profond de son être avant de m’écrouler sur son dos.


     

    « Chapitre 13Chapitre 15 »
    Pin It

  • Commentaires

    1
    stephy
    Mercredi 2 Octobre à 15:57

    il commence a avoir de réelle  sentiments pour jj hâte de savoir ou cela va les mener 

      • Mercredi 2 Octobre à 22:06

        On peut effectivement se dire qu'il en pince pour notre rouquine ! ^^

    2
    ReiScarlett
    Mercredi 2 Octobre à 23:56
    En voilà une relation bien compliqué.... Je crois que notre Jude tombe amoureux de notre belle jj toute innocente
      • Jeudi 3 Octobre à 10:42

        Si c'était pas compliqué, ce serait pas drôle !! haha !! ^^

    3
    Jules
    Jeudi 3 Octobre à 09:19
    Ca pu ! Moi je vous le dit !!!!
      • Jeudi 3 Octobre à 10:41

        Et on sait qu'il y a des odeurs qu'on ne préférerai pas sentir he

    4
    Jeudi 3 Octobre à 10:25

    Jaëli ! Très joli prénom, aucun souvenir de l'avoir lu dans l'histoire mais j'ai pu oublier. Bon, on sait que la jungle, c'est chaud, chaud mais finalement, la douche aussi !!!

      • Jeudi 3 Octobre à 10:43

        Hum, je crois qu'elle le dit dans le chapitre 1 pourtant et c'est sûr que je l'ai déjà écrit avant !! Mais bien souvent les gens l'appellent par son surnom oui ! 

        Hahaha !! Oui c'était une douche très chaude he 

    5
    Vendredi 4 Octobre à 10:32

    Ah oui, elle en connait du monde qui l'aime : son père de coeur Manny, son pote Leo !

    La remarque "je ne suis pas son petit ami" l'a fait souffrir la pauvre... arf

    S'en va t'il pour éviter la discussion à ce sujet ou pour aller faire quelque recherche sur le frère de JJ ??

    Que ?! Quoi ?! enfin le point de vue de Jude : ooooh.... "le plus beau regard que j’ai pu croiser de toute ma misérable vie" + "je continue encore à me conduire comme une lavette en vénérant son corps de déesse" + pas de préservatif sous la douche => il en pince pour elle ! ! Il en pince pour elle !!

    Le "Laisse-moi profiter de toi avant que tu ne me détestes pour toujours" du chapitre précédent m'inquiète un peu : est-ce au sujet de son frère ? De son travail de faucheuse ?

    Que de questions !

     -Hâte pour la suite- 

      • Vendredi 4 Octobre à 11:24

        Oui, elle a passé du temps à Selvadorada de quoi se faire des amis ! 

        Bien sûre qu'elle a souffert de cette remarque, tu vies des choses avec quelqu'un qui se permet de rectifier leur situation devant une tierce personne, ça blesse ! 

        Il s'en va pour éviter la discussion d'une part, mais comme il n'y a pas de réseau où ils se trouvent il doit marcher un peu dans les hauteur pour en trouver ! ;) 

        Haha ! Contente que le point de vue de Jude te plaise ! Et il est clair que dans ses mots il en pince pour elle malgré ce qu'il lui dit. 

        Tu finiras bien par avoir ta réponse ! :) 

    6
    Fanny Carson
    Dimanche 13 Octobre à 14:15
    C'est tellement chaud entre eux brrr !! Je crois que Jude est en train de manquer à tout ses principes sur l'amour là :))
      • Dimanche 13 Octobre à 14:30

        L'amour, Jude n'y connait pas trop... c'est sa vie qui l'a forgé comme ceci ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :